ON SET

En quête de lieux de tournage…

Oui, je choisis à dessein le mot « quête ». Alors que certains lieux de tournage sont bien connus de la plupart des cinéphiles (et des touristes), d’autres sont bien plus difficiles à trouver, ne sont que des rumeurs que l’on ose à peine croire. Il est des lieux de tournages qui se cachent, qui ne veulent pas se dévoiler si facilement. Ces lieux-là se méritent.

C’est là que ma Quête commence. Bien avant la prise de vue, bien avant que je sache si je peux photographier un décor que j’ai repéré dans un film ou dans une série, je dois vérifier et confirmer l’existence de ce lieu. S’il s’avère qu’il existe bien, qu’il est bien réel, après avoir croisé plusieurs sources, après avoir vérifié les correspondances avec ce que j’ai pu voir à l’écran, alors la possibilité qu’une nouvelle image rejoigne ma série ON SET devient possible.

Là commence mon voyage. Pas sur le terrain, pas encore. Mais maintenant que je sais où se trouve ce fameux lieu, je commence l’organisation de ma petite (ou grande) expédition. Parfois, j’ai des surprises sur l’emplacement de certains lieux de tournages. Ils peuvent être bien plus près que je ne le pense ou, souvent, bien plus loin que je ne l’aurais imaginé (et surtout complétement ailleurs). Dans tous les cas, ce projet ON SET m’a déjà fait, et me fera encore, beaucoup voyager. C’est une série photographique qui me fera parcourir les cinq continents.

C’est d’ailleurs loin de ma petite Suisse que tout a commencé. En 2017, alors que mes passions pour le cinéma et pour le Seigneur des Anneaux n’étaient plus à prouver, je pars pour la Nouvelle-Zélande. Je prends évidemment mon appareil photo, mais le concept de série ou de projet photographique m’est encore inconnu (mon projet au Vietnam « Instant à Maison Chance » ne prendra vie que quelques mois plus tard). Je pars donc à l’autre bout du Monde pour visiter les lieux de tournage emblématiques de mes films préférés et pouvoir les prendre en photo. Ce seront là mes premiers clichés de ma série ON SET, mais je ne le sais pas encore. Il m’aura fallu un voyage en Ecosse (2018), puis un voyage en Espagne (2019), pour que je me rende compte que j’avais intégré dans ces voyages-là aussi des visites de lieux de tournage de films et de séries. C’est après ces trois voyages qu’émerge ma série « ON SET ».

Pour bien comprendre ma démarche, j’ai deux approches pour ce projet. La première consiste à partir de la destination et à rechercher quels films ou quelles séries ont été tournés à proximité (parce qu’il y a toujours un lieu de tournage qui se cache tout près). La deuxième consiste à partir du film ou de la série et de voir dans quel/s pays il faut que je me rende. Cela à l’avantage d’être une manière originale de prévoir mes vacances ou l’itinéraire de mes road-trip.

Vous vous en doutez, l’enquête ne s’arrête pas là ! De nombreuses recherches et lectures s’ensuivent afin de me renseigner un maximum sur les lieux et sur les films ou séries qui y ont été tournés. Il faut se renseigner sur l’accessibilité de l’endroit, sur la véracité des infos trouvées, sur le ou les films qui y ont été tournés, sur la modification ou non du lieu pour les besoins du film, sur le background et les petites anecdotes croustillantes autours du film, etc. Cette partie me passionne et fait partie intégrante de ma photo – la prise de vue n’est qu’une fraction de l’image ! 

Depuis que je fais la chasse aux lieux de tournage, je me suis créé une carte avec toutes les références que j’ai pu dénicher, classées par pays, par films et par scènes. C’est mon outil principal, ma base de données à moi. Mise à part ça, j’utilise évidemment beaucoup internet, des livres sur le sujet et bien sûr, la matière première : le 7ème art au sens large du terme.

Films de mon enfance, films de super-héros, films d’horreur, films d’aventure en passant par les dernières séries en vogue, je n’ai pas de limite sur le genre dont je recherche les décors. Bien que je privilégie des lieux de tournages de « paysages naturels », je n’exclue pas les décors urbains (vous en trouverez quelques-uns dans cette série). En revanche, ce que je m’impose à moi-même, c’est un fil rouge pour vous présenter mes images. Elles ne sont dévoilées que quand elles forment un ensemble et un même univers. Une autre limite que je m’impose, c’est que le lieu que l’on voit dans le film ou dans la série ait été utilisé pour de vrai, même s’il est modifié (ce qui est très souvent le cas) pour les besoins du tournage. Si les caméras ont réellement été posées à cet endroit, alors il peut faire partie de ma liste.

Il est toujours amusant de jouer au jeu des sept différences lorsque l’on compare un lieu de tournage naturel et ce qu’en a finalement fait le film. Parfois il est tout à fait reconnaissable et parfois, on se demande si le GPS n’a pas complètement perdu le nord tant le lieu a été modifié pour coller à l’univers du film. Il faut aussi savoir que selon la notoriété ou l’accessibilité du lieu, on devra composer avec (beaucoup) de touristes. Il m’est aussi arrivé d’avoir du mal à trouver le lieu tant convoité, et pour ces moments-là, je dis un grand merci à toutes les personnes qui m’ont accompagné – le plus souvent Julie, ma femme, dans ma folle quête.

ON SET c’est aussi l’alliance parfaite de mes plus grandes passions, un doux et habile mélange de cinéma, de voyages et bien évidemment, de photographie.

Aujourd’hui, ma série ON SET en est à sa première saison. Une saison qui montre des décors de films et de séries du genre Heroic fantasy, mon genre de prédilection. La prochaine saison est déjà en cours d’élaboration et j’ai dans le viseur mes prochains décors. Ce genre de série étant un travail sur le long terme, il faudra être patient/es.

Pour l’instant, vous partirez à la rencontre de Harry Potter, vous rencontrerez des Hobbits entre la Comté et le Mordor, et découvrirez quelques lieux mythiques de Game of Thrones et, si vous avez de la chance, vous trouverez l’entrée du Monde de Narnia ! Saurez-vous reconnaître tous ces lieux ???

ON SET ne sera très probablement jamais terminé et sera sûrement le projet d’une vie. Je n’ai fait qu’effleurer le monde des décors cinématographiques et ma liste est déjà longue, très longue… 

… ma quête continue.